www.comportement-chat.com

Comportementaliste animalier - Specialiste du Chat

Accueil
Troubles du
comportement
Vivre avec
votre chat
Ronronnement
En images
Le PICA
Les différents
"pipis" du chat
Les changements
dans la vie du chat
Alopécie
Hyperesthésie
FAQ

Préventions
/informations

Consultation
Références
Infos légales
MISE EN GARDE
Liens
Livre d'Or
Les mystères du ronronnement : pas toujours par plaisir...

Le chat dès son plus jeune âge ronronne. Ce phénomène dû aux mouvements alternatifs de l'air dans l'appareil respiratoire est propre aux félins, grands et petits.

Le chaton ronronne de plaisir en tétant sa mère, qui elle même ronronne pour informer ses petits que tout va bien qu'elle est là pour les protéger, qu'ils sont en sécurité.

Plus tard, le chat ronronne par plaisir, quand il se sent en toute quiétude. Il ronronne aussi en se frottant dans vos jambes, pour vous dire " tout va bien, je suis heureux de te voir" mais aussi "j'ai faim, soif ou envie de câlins !", ce qui revient à vous faire part d'une demande en ronronnant !

Parallèlement, il ronronne face à un chat agressif pour lui faire savoir qu'il est pacifique, c'est le ronronnement de soumission. Un chat qui a peur peut donc ronronner aussi.

Et enfin, en plus de ces différentes formes de ronrons, il en existe un dernier, celui de la douleur, comme si le chat essayait de se débarrasser du mal en le désarmant, comme s'il avait affaire à un adversaire.

Toutefois, ces mécanismes sont encore mal connus et il est difficile de différencier les types de ronrons pour un novice (peur, joie, douleur, soumission).

Là aussi, un chat qui ronronne sans cesse doit faire l'objet d'une analyse comportementale afin de définir si un traitement prescrit par le vétérinaire est nécessaire.